Comment l’Oculus Rift révolutionne l’évènementiel

11 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 11 Email -- 11 Flares ×

L’Oculus Rift est un casque de réalité virtuelle développé par la société Oculus VR, filiale de Facebook depuis mars 2014. Ces appareils se présentent généralement sous la forme de masques recouvrant les yeux et s’attachent par une sangle autour du visage. En plus de la dimension visuelle, certains casques sont également complétés par un casque audio pour la dimension sonore. D’autres marques existent et sont en cours de développement mais Oculus VR reste le précurseur en la matière.

oculus-rift-communication-evenementiel

La finalité de ces casques de réalité virtuelle est de plonger les personnes dans une immersion en 360° au sein d’un monde artificiel créé de manière numérique. La simulation peut se faire dans un monde imaginaire mais aussi dans un monde aux aspects réels en 3D modélisé. Le marché initial de cette technologie était et reste le marché du jeu vidéo mais de nombreux secteurs se sont déjà appropriés les casques comme l’armée américaine qui les utilise comme simulateurs de saut en parachute mais aussi le secteur de la communication et plus particulièrement celui de l’évènementiel.

Immerger les consommateurs dans une expérience unique 

Il faut dire que les marques proposant une opération de communication avec l’Oculus Rift non pas trop de difficulté à attirer la curiosité du public qui en a déjà beaucoup entendu parler sans pour autant avoir eu l’opportunité de l’essayer. Outre cet aspect lié à la nouveauté, l’Oculus Rift est parfait pour immerger ses consommateurs dans une expérience complète autour de l’environnement de la marque. Cela permet de faire voyager son public dans un univers spécialement conçu pour l’occasion, aux couleurs de la marque, de ses valeurs et de l’imaginaire qu’il peut y avoir autour.

Comment les marques utilisent les casques de réalité virtuelle pour booster leurs évènements ?

Pour faire le show en salon

Les salons sont les terrains de jeu préférés des marques pour tester les nouveautés technologiques car il faut sans cesse se renouveler pour se différencier de la concurrence. A en croire les exemples, l’Oculus Rift a été la star de nombreux derniers salons, notamment en matière d’automobile.

Lors du salon « LA Auto Show », Chrysler a utilisé l’Oculus Rift pour plonger son public en plein cœur du processus de fabrication de la nouvelle Chrysler 200.

Lors du salon de Détroit, Audi a proposé une visite virtuelle de son parc auto par le biais de l’Oculus et d’une borne détecteur de mouvements. Il était ainsi possible de choisir n’importe quelle voiture, sa couleur et toutes les options complémentaires de l’extérieur en passant par la mécanique intérieure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Egalement lors du salon de Détroit, Toyota a proposé une expérience avec l’Oculus Rift mais cette fois sous la forme d’un simulateur pour sensibiliser les enfants et les adultes aux dangers du téléphone au volant.

Lors du Mondial de l’Auto à Paris, Volvo a fait découvrir l’intérieur 3D modélisé de son XC90 par l’intermédiaire de l’Oculus Rift. Une installation qui reste un peu moins pertinente et créative que les exemples ci-dessus car la voiture était également visible sur le salon. La « virtualité » n’apportait pas de valeur ajoutée dans ce cas.

Pour faire vivre une expérience déjantée

Les opérations de street marketing sont aussi un terrain de jeu que les marques utilisent pour faire parler d’elles en présentant des opérations originales qui resteront dans la mémoire de leur public. C’est ainsi que l’Oculus apparaît, de plus en plus, sur ce genre d’opération pour créer une expérience unique qui attirera le maximum de personnes.

Durant un festival de musique, la marque de bière Kingfisher a, par exemple, proposé aux festivaliers une véritable attraction dans un grand huit simulé depuis l’Oculus. Pour avoir testé une installation similaire, je peux vous assurer que les sensations sont bien présentes. Heureusement, les curieux qui s’étaient laissé tenter repartaient avec une bière gratuite pour se remettre de leurs émotions.

La marque de chewing gum 5Gums a, quant à elle, mis en place une installation multisensorielle assez démentielle. Les spectateurs étaient pour commencer confinés dans un conteneur. Ils portaient un casque Oculus qui les plongeait dans un univers parallèle et, en plus de cela, ils étaient attachés par une sangle avec, de temps en temps, de gros ventilateurs qui venaient les bousculer. Une expérience que les personnes ne devraient pas oublier de sitôt.

Pour lancer la saison de ski et donner envie aux gens de prendre l’avion pour y aller, la compagnie aérienne Monarch Airlines a conçu un jeu vidéo qui se joue en portant l’Oculus Rift et en se plaçant sur la balance Wii Fit. Là aussi, sensations réelles garanties !

British Airways a elle aussi utilisé l’Oculus Rift pour faire voyager ses futurs clients. Elle a donc placé son installation sur les grandes places d’Europe et a proposé aux passants un petit voyage au pays de l’oncle Sam avec une immersion de quelques minutes en 360° grâce au casque de réalité virtuelle.

Pour lancer un nouveau produit, un chantier

La réalité virtuelle a l’énorme avantage de pouvoir modéliser et rendre visible ce qui n’est pas encore réel. On imagine donc rapidement le pouvoir des casques de réalité virtuelle et la place qu’ils vont sûrement prendre lors des lancements de produits par exemple pour rendre visible un nouveau prototype, lors d’un conférence de presse pour donner du contenu aux journalistes ou encore lors d’un lancement de chantier pour séduire plus facilement les élus ou de futurs investisseurs.

C’est le cas de la Monnaie de Paris qui a modélisé en 3D le bâtiment tel qui sera une fois les travaux terminés en 2015.

Bouygues Immobilier se sert, quant à lui, de l’Oculus (mais aussi du Google Cardboard) pour recréer de manière virtuelle les appartements tels qu’ils seront construits et agencés dans le futur. Un excellent moyen de donner envie aux futurs propriétaires avec une présentation plus séduisante qu’un simple plan 2D ou qu’une maquette 3D.

En conclusion

Nous l’avons compris, les casques de réalité virtuelle révolutionne le secteur de l’évènementiel grâce à son pouvoir d’immersion complet dans une opération de communication. Mais les casques de réalité virtuelle ont toutes les chances de se retrouver hors des salons comme c’est le cas pour Audi qui proposera son installation dans les concessions, mais aussi pour Tesco qui a testé l’Oculus dans le cadre du commerce, ou encore Runtastic qui met au point une extension de son application pour pouvoir faire n’importe quel sport chez soi. Maintenant, il ne reste plus que ces casques soient enfin disponibles pour le grand public (d’ici fin 2015) afin de juger concrètement de leur avenir.

11 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 11 Email -- 11 Flares ×

Répondre à Les tendances de l’évènementiel : toujours plus éphémère, expérientiel et connecté ! - Womenology Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

11 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 11 Email -- 11 Flares ×