Impression 3D et publicité : quelles possibilités ?

28 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 6 LinkedIn 22 Email -- 28 Flares ×

L’imprimante 3D a été la star de tous les derniers grands salons technologiques. Il faut dire que cette technologie est sans limite, certains l’annoncent même comme une troisième révolution industrielle. Depuis 2012, la technologie a bien évolué, les machines sont plus puissantes, produisent de plus en plus vite, dans de plus grandes quantités et commencent même à être abordables pour le grand public. Les dernières innovations se font notamment sur les formes et les matières d’impression. Nous sommes passés de formes standards à des figurines, des robes, des maisons ou encore de la nourriture. Au niveau des matières, là aussi le spectre s’agrandit largement et il est désormais possible de faire de l’impression 3D avec du sucre ou encore du chocolat par exemple.

Hershey-3D-Systems-chocolat-imprimante-impression-e1421242003657Si l’imprimante 3D révolutionne l’industrie notamment au niveau des processus de fabrication et de commercialisation, elle a également un impact sur le marketing car elle va permettre de faire rentrer les marques dans une relation ultra-personnalisée avec ses clients, qui pourront choisir le produit selon leurs propres goûts. C’est par exemple le cas avec la startup Jweel qui propose de créer et d’acheter ou de vendre ses bijoux sur mesure, selon ses goûts.

bijoux_imprimante_3D_jweel

Mais les marques peuvent également trouver dans l’impression 3D un magnifique outil pour booster leurs opérations de communication. La technologie a d’abord été utilisée par les agences RP qui s’en servaient pour attirer les influenceurs et journalistes qu’elles ciblaient. Puis, les agences de communication se sont également appropriées l’impression 3D pour à la fois tester et appréhender la technologie mais aussi se servir d’une nouveauté pour faire le buzz. C’est notamment le cas de l’agence Rethink qui s’est autoproclamée l’agence la plus titrée en imprimant une multitude de récompenses 3D.

Maintenant que la technologie est suffisamment mature et commence à avoir assez de notoriété auprès du grand public, les marques l’utilisent pour capter l’attention de leurs consommateurs par la magie de la création en live, sur des surfaces improbables et dans des formes que seul l’imaginaire peut créer. Voyons en quelques exemples comment les marques utilisent les imprimantes 3D dans leurs opérations de communication.

 

Pour faire du crowdsourcing

Barilla a organisé un jeu concours d’impression 3D en demandant à sa communauté de créer de nouvelles formes de pâtes. En deux mois, Barilla a réuni 216 propositions dont 3 modèles qui seront utilisés pour que la marque puisse tester son processus de fabrication par impression 3D. Une opération de crowdsourcing innovante et très intéressante, qui a bien réussi à séduire la communauté des designers 3D.

Barilla-impression-3D-marque-1 Barilla-impression-3D-marque-2

 

Pour rendre l’imaginaire réel

Nous le disions ci-dessus, l’impression 3D est sans limite et permet de rendre l’irréel réel. C’est ainsi que deux opérations similaires ont vu le jour du côté de chez BMW et TBWA Toronto. Ils ont en effet eu l’idée de demander à des enfants de dessiner, pour BMW une voiture et pour TBWA un jouet, qui les font rêver. Les marques ont ensuite, grâce à l’impression 3D, transformé leur rêve en réalité. Une belle opportunité de faire plaisir aux enfants et de fidéliser par la même occasion les parents.


impression-3D-BMW-concours-enfant-marque-3

impression-3D-BMW-concours-enfant-marque-2 

 

Pour faire le show lors d’évènements

Tout comme l’Oculus Rift, les imprimantes 3D attirent par leur nouveauté et leur technologie. C’est ainsi qu’il est désormais courant de les voir sur des animations lors de salons mais aussi lors d’opérations street marketing. C’est notamment le cas de la marque de mayonnaise Hellmann’s qui a installé un food truck qui servait des burgers selfie. Des burgers qui, grâce à une imprimante 3D, voyaient se dessiner les portraits des clients avec de la mayonnaise.

 

Pour récompenser sa communauté

En Israel, Coca Cola s’est aussi servi de l’impression 3D lors du lancement de sa bouteille au petit format en reprenant le concept des minis-moi. Les participants devaient au préalable s’inscrire sur une application mobile et concourir en créant leur mini-moi. Les gagnants étaient invités en studio pour repartir avec la petit figurine d’eux-mêmes.

La marque belVita a invité sa communauté à décrire sur Twitter avec le #MorningWin ce qu’elle faisait le matin pour bien commencer sa journée de winner. BelVita a ensuite sélectionné les meilleurs tweets, fait poser des mannequins dans la pose décrite pour les passer au scanner 3D, puis ils ont fait imprimer la figurine pour la poser sur un trophée qu’ils ont enfin envoyé aux gagnants.

Pour récompenser les courageux sportifs du Marathon de New York, Asics a offert à 500 runners la possibilité de se faire photographier tout au long du parcours pour gagner leur figurine en action. Un beau souvenir pour se rappeler de l’effort fourni !

asics-impression-3D-marathon-new-york-marque-communauté-1 asics-impression-3D-marathon-new-york-marque-communauté-2

 

Pour défendre une cause

Nous l’avons vu dans un précédent dossier, les marques s’engagent de plus en plus dans le social, soit en créant des vidéos publicitaires de prévention, soit en créant des objets utiles au service de la cause qu’ils défendent. Coca Cola a ainsi mis au point un concept d’imprimante 3D qui permet de recycler ses bouteilles en plastique en objet du quotidien. Et avec Will.I.am comme directeur artistique, ils ont réussi à faire un joli buzz autour de ce lancement.

Yahoo! Japan a développé un moteur de recherche qui imprime en 3D ce que l’on lui demande via une requête orale. Cette machine a été conçue pour que de jeunes malvoyants puissent toucher et découvrir ce qui se cache derrière les mots (une girafe, une voiture, un tyrannosaure…). Une belle opération de Yahoo! qui investit sa recherche dans une noble cause

 

Pour attirer les futurs acheteurs

Pour attirer la curiosité de ses futurs acheteurs, Skoda propose de personnaliser sa mini Fabia grâce à l’impression 3D. Pour avoir droit à sa voiture personnalisée, rien de plus simple, il suffit de se connecter sur http://www.printmyfabia.fr/, de choisir son modèle, de le valider et de le customiser à son nom. Là où le concept est malin, c’est que pour récupérer son modèle miniature, il faut prendre un rendez-vous en concession et essayer la vraie voiture !

skoda_impression_3D skoda_impression_3D_2

28 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 6 LinkedIn 22 Email -- 28 Flares ×

Répondre à Impression 3D et publicité : quelles pos... Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

28 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 6 LinkedIn 22 Email -- 28 Flares ×