Robots et marques : quel avenir ?

14 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 9 LinkedIn 5 Email -- 14 Flares ×

Les livres, les BD, les dessins animés, les romans ou encore les séries sont nombreux à présenter des scénarios à base de robots. Et cela nous fait autant rêver que cela nous fait peur surtout quand les robots prennent le dessus sur les hommes (en général c’est inévitablement le cas au bout d’un moment dans l’histoire !). Les robots ont toujours réussi à fasciner l’imaginaire collectif et à faire fantasmer les plus férus de science-fiction. Il n’est ainsi pas étonnant que le premier robot, qui date de 1921, soit acteur dans la pièce de théâtre R.U.R. de Karel Capek. Depuis ce temps, des robots toujours plus intelligents et toujours plus complexes ont vu le jour dans le secteur industriel notamment.

Si avant les robots avaient la charge de remplacer les hommes pour des tâches pénibles voire impossibles, aujourd’hui, les robots s’humanisent de plus en plus. Entre les humanoïdes et les androïdes, les robots peuvent désormais avoir une apparence quasi identique aux humains et sont même capables d’interagir avec les hommes.

Toshiba_Robot_AndroidEt les marques dans tout ça ? Comment peuvent-elles s’approprier cette technologie ? Est-ce utile pour leur communication ? A quoi cela peut leur servir ?

 

Pour remplacer les vendeurs

Etant donné que ces petites machines à forme humaine sont capables d’interagir avec les humains, certaines marques ont fait le pari de transformer des robots en conseillers de clientèle. C’est le cas notamment de Nescafé au Japon qui compte déployer environ 1000 robots Pepper dans ces points de vente. Ils seront ainsi programmés pour conseiller les clients sur la machine à café dont ils ont le plus besoin.

nescafé_robot_japon

En France nous avons NAO, et c’est Darty qui a fait le test de faire intervenir ce robot dans un point de vente pour assister un conseiller dans la présentation de la nouvelle gamme d’objets connectés que l’enseigne propose.

robot_NAO_darty

Pour aller plus loin, la société OSHbot a conçu un robot qui a vraiment l’objectif de remplacer les conseillers de vente. Doté de reconnaissance et fonction vocale, ce robot vous accueille, vous questionne sur vos besoins, reconnaît éventuellement les produits recherchés et vous amène directement dans les bonnes allées pour récupérer vos achats. Son écran lui permet même d’afficher les promotions du moment.

Les avantages des robots dans le rôle de vendeur ou de conseiller sont multiples : ils attirent les clients, ils ont un conseil objectif et le plus pertinent possible en fonction des besoins des clients et ils peuvent fonctionner 24/24h, 7/7j !

 

Pour faire du street marketing

Et si demain les hôtesses étaient remplacées par des robots pour aller distribuer des flyers dans la rue ? Bon, on n’en est pas encore tout à fait là, mais presque. Pour innover dans leurs opérations de street marketing et les rendre interactives, Coca Cola et San Pellegrino ont utilisé des robots de téléprésence. Ces robots se baladent dans la rue avec un écran à la place de la tête. Ce sont les clients des marques qui ont le contrôle des ces petits robots depuis leur ordinateur, n’importe où dans le monde. Leur tête apparait sur l’écran du robot pour pourvoir discuter avec les personnes sur place. C’est ainsi que Coca Cola a mis un de ces robots lors d’un festival de musique pour nous faire vivre la fête comme si on y était et que San Pellegrino, nous a permis de voyager pendant 3 minutes en se baladant dans un village d’Italie.


 

Pour animer des évènements

Etant donné qu’il est possible de les programmer et d’interagir avec eux, les robots sont de plus en plus présents sur des événements. La société Aldebaran propose de louer NAO pour accueillir les invités et faire des selfies avec eux. NAO peut même se transformer en maître de conférences et prendre la parole pour annoncer le programme et introduire les speakers. La société Cyberdroïd propose également son robot, Aria, qui lui est louable en marque blanche, c’est-à-dire que vous pouvez le customiser aux couleurs de votre évènement, de votre marque !

Aria-Audi-A3-e-tron-Cybedroid-1024x682

 

Pour une opération « virtuel vs réel »

La faculté de pouvoir contrôler les robots à distance est également une bonne opportunité d’utilisation pour les marques pour mélanger le virtuel et le réel. Certaines marques se sont notamment servies de ce qu’on appelle les « bras robots ». L’utilisateur peut ainsi prendre le contrôle d’un bras mécanique pour faire ce qu’il veut… et les idées ne manquent pas ! Par exemple, Ariel a offert la possibilité à ses fans Facebook de tirer de la peinture sur des t-shirts blancs, qui étaient ensuite passés à la machine à laver pour redevenir blancs grâce à Ariel !

Vodaphone a, quant à elle, proposé de casser une Pinata par l’intermédiaire d’un bras robot équipé d’une matraque ! Là aussi, les joueurs devaient se connecter depuis Internet et attendre leur tour pour tente leur chance de gagner le gros lot !

 

Pour faire le buzz

Comme les robots restent une technologie assez récente et qu’ils entretiennent des fantasmes depuis des générations, les marques n’hésitent à les mettre en scène dans des vidéos virales pour tenter de faire le buzz dans les médias. Ibis a par exemple utilisé un bras robot pour transformer notre sommeil en œuvre d’art. Le robot était relié à 80 capteurs qui se trouvaient tout autour du lit où dormait une personne. Ainsi le robot a pu représenter à l’aide d’un pinceau et de peintures les informations qu’il recevait. Au final, ce « sleep art » révèle de très beaux tableaux !

La confrontation humain/robot est souvent au cœur des meilleures histoires de science fiction. Maintenant que la comparaison est possible, l’évènement de golf European Tour a voulu voir qui était le plus fort entre un bras robot et un golfeur professionnel. Heureusement à la fin de l’histoire, c’est l’humain qui gagne !

 

Les robots ont également toujours passionné les publicitaires et je conclurai donc cet article avec cet ovni publicitaire réalisé pour promouvoir du lait. Un spot très esthétique mais surtout complètement WTF! avec une humanoïde plus vraie que nature… ou presque !

14 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 9 LinkedIn 5 Email -- 14 Flares ×

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

14 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 9 LinkedIn 5 Email -- 14 Flares ×