L’avenir de la publicité passera-t-il par les objets connectés ?

38 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 38 Email -- 38 Flares ×

Selon une récente étude de GFK, il devrait se vendre entre 2015 et 2020 plus de 2 milliards d’objets connectés en France et que l’on trouvera en 2020 plus de 30 objets connectés par foyer. Etant donné que d’ici là, les objets seront connectés les uns avec les autres, notre « smart home », notre « smart voiture », notre « smart TV », « smart ‘tout et n’importe quoi’ » en connaîtront plus sur nous que Facebook ne l’aurait espéré ! Chaque objet connaîtra donc à la perfection nos comportements et nos habitudes et sera susceptible de nous faire des propositions en conséquence.

C’est là que cela devient intéressant pour les marques, toujours mieux cibler leur communication et toucher la bonne personne, au bon endroit et au bon moment ! C’est ainsi que certains objets connectés risquent d’intéresser rapidement les équipes marketing et autres publicitaires pour les utiliser en tant que supports publicitaires. Vous manquez d’eau dans votre frigo, vous recevrez une promotion sur le pack de 6 bouteilles Volvic que vous pourrez directement ajouter dans votre panier drive d’Auchan !

A en croire cette vidéo de LG qui fait la promotion de son offre smart AD, cela se fera dans un futur très proche (même si la vidéo n’est plus officiellement disponible). Il faut regarder à partir d’1min30 pour comprendre la puissance d’un réseau d’objets connectés.

Samsung travaille également sur un projet similaire avec son hub domotique ‘SmartThings’ que la firme rendra compatible avec 90% des produits qu’elle commercialise d’ici 2017. On imagine donc qu’une offre advertising similaire à celle de LG verra rapidement le jour.

Une autre vidéo intéressante est celle de cette startup qui nous montre le potentiel publicitaire d’une voiture et d’une radio connectée avec son projet Aha radio. Il est midi, vous êtes dans votre voiture près d’un fast food, vous entendez la publicité de ce restaurant et recevez immédiatement une offre promotionnelle pour le fast food qui se trouve à 5 min directement sur votre smartphone.

Côté montres connectés, les régies publicitaires commencent aussi à s’organiser pour proposer des solutions adaptées à ce format et à la mobilité. C’est le cas par exemple de Tap Sense qui se revendique déjà spécialiste du domaine.

montre connecté support publicitaire

Enfin, un autre fait marquant, et pas des moindres, est cette publication d’un membre de Google qui énonçait dans une lettre adressée à la Securities and Exchange Commission :

Nous pensons que la notion même de « mobile » va évoluer à mesure que les dispositifs « intelligents » vont gagner du terrain sur le marché. Par exemple, d’ici quelques années, nous et d’autres sociétés pourrions fournir des publicités et d’autres contenus sur des réfrigérateurs, des tableaux de bord de voitures, des thermostats, des lunettes et des montres pour ne citer que quelques possibilités ».

Pas étonnant quand on sait que Google détient 32 % de l’ensemble des dépenses de publicité en ligne dans le monde et qu’il n’arrête pas de racheter des sociétés et d’investir dans ce domaine, à commencer par Nest, Google Car, Google Glass, Android wear… !

La guerre entre géants de l’industrie technologique et petites startups spécialisées sur le sujet ne fait que commencer. Let the show begin !

38 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 38 Email -- 38 Flares ×

Répondre à WAMS.me Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

38 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 LinkedIn 38 Email -- 38 Flares ×